Impression et Reprographie

Etiquettes éco responsables

étiquettes biodégradables, vertes, écologiques

08/10/2019


Un étiquetage écologique 

 

Il est clair que l’étiquetage écologique à un avenir très prometteur dans de nombreux domaines en particulier dans celui du packaging de la communication. A l’heure des grands défis environnementaux, le végétal s’est déjà inscrit dans une tendance de fond. On végétalise dans tous les secteurs de l’environnement et comme toujours, c’est l’innovation qui crée de nouvelles expériences pour améliorer l’interaction avec les consommateurs et surtout renouer une relation de confiance. Nous inspirant de la nature, nous vous accompagnons dans vos problématiques d’étiquetage vert, avec des étiquettes éco-responsables à imprimer.

 

Une approche éco responsable

 

Il est important d’éviter que les étiquettes soient le maillon faible dans les filières de recyclage, et qu’elles « polluent » les emballages ou les produits en aliénant leur recyclabilité.

La recherche de matériaux écologiques et naturels détermine la provenance de certaines de nos matières premières. Ces ressources éco responsable sont devenus des chaînons de plus en plus importants dans le cycle de la fabrication de nos étiquettes.

 

À titre d’exemple, le papier couché recyclé provient à 100 % de déchets de papier post consommation. Nous exploitons aussi des papiers faits à partir de résidus de production de canne à sucre non forestière.

Dans cet exemple, notre démarche écologique permet de donner une seconde vie à l’ensemble des déchets pressés dans les rhumeries.

 

Les étiquettes issues de papier recyclé sont fabriquées sans bois à partir de matières provenant à 100 % de déchets de papier upcycling post-consommation.

Contrairement à l’idée reçue des supports recyclés, d’aspect brun, non-homogène et granuleux, ce papier couché blanc présente un aspect esthétique proche du papier couché traditionnel.

 

Les différents supports d'étiquettes en matériaux écologiques

 

Le plastique végétal

 

Le polyéthylène biosourcé répond aux attentes des solutions alternatives durables et moins polluantes. Sa définition repose sur le pourcentage plus ou moins élevé de polymères d’origine végétale qui entrent dans sa composition. Dans le cas présent, le polyéthylène blanc est à 83 % d’origine végétale et le transparent à 95 %. Grâce à la souplesse du polyéthylène, ces étiquettes sont particulièrement adaptées pour des bouteilles compressible autres récipients souples.

 

Les étiquettes biodégradables et compostables fabriquées à partir de pâte de bois provenant de forêts écogérées, le film bioplastique Natureflex est biodégradable et compostable. Protégées par un pelliculage également biodégradable, ces étiquettes résistent aux manipulations, mais de part la nature cellulosique du support, des précautions doivent être prise en cas d’humidité prolongée (des tests sont préconisés).

 

Les étiquettes papier canne fibre

 

Nées de la canne à sucre, ce support est fabriqué à partir de résidus de production de canne à sucre non forestière à 95 %, (5 % de lin et de chanvre). En matière de développement durable c’est une solution sans abattage d’arbres et sans bois. De plus les étiquettes fabriquées à partir de ce matériau bénéficient d’un niveau de blancheur remarquable, avec un très bel aspect mat, épais, assorti d’une texture légèrement rugueuse.

 

Les étiquettes papier minéral : l’alternative minérale

 

Ce support d’impression est un papier minéral réalisé à partir de 80 % de carbonate de calcium (minérale naturelle non toxique) et de 20 % de polyéthylène recyclé. Sa production nécessite ni eau, ni arbre, ni agent de blanchiment. Alternative écologique, ce support de choix est une innovation révolutionnaire.

Les étiquettes lessivables dans l’eau : une seconde vie

 

Les étiquettes lessivables à l’eau contribuent à l’émergence d’une société zéro déchet. Ces étiquettes, bien que destinées à un usage temporaire, sont imprimées sur un papier couché de qualité qui mettra en valeur les visuels les plus exigeants. Elles sont dotées d’un adhésif décollable en milieu alcalin à 70°C qui facilite leur suppression. Il est cependant conseillé d’utiliser un processus de lavage industriel pour assurer un résultat optimal.

 

Catégories

Retour à la liste